Au moment d’écrire ces quelques lignes, nous sommes au début janvier. Si ça signifie retour de vacances et début de nouvelles résolutions pour certains, pour plusieurs étudiants cette période rime avec recherche d’un stage pour l’été à venir. Si tu lis ceci, je présume que tu appartiens à la deuxième catégorie : tu es un.e étudiant.e désirant trouver une opportunité en entreprise dans les prochains mois. 

Une entrevue peut générer du stress, de l’incertitude et de la nervosité chez certains, mais ça ne devrait pas être le cas! Il faut plutôt le voir comme une occasion de mettre en lumière la personne que tu es, tes réussites et tes apprentissages. C’est également une opportunité de poser tes questions sur la culture d’entreprise et les différents aspects du rôle.

La clé pour réussir une entrevue est sans l’aube d’un doute la préparation. Mais, que veut-on vraiment dire par ça? Au cours des prochaines lignes, tu trouveras des pistes de réflexion qui viendront s’ajouter à ta boîte à outils dans le but de décrocher le stage de tes rêves! 

  1. Fais tes recherches! On aime quand la personne en entrevue démontre de l’intérêt et de l’enthousiasme pour notre entreprise et nos projets. Une simple visite sur le site web de l’organisation combinée à une recherche sur l’actualité portant sur l’entreprise s’avère très efficace pour te permettre d’en apprendre davantage sur l’entreprise. Suite à tes recherches, ne t’en fais surtout pas si tu as des interrogations! Chez Coveo, on adore voir de l’intérêt se traduire en questions. 
  2. Mets l’accent sur le positif et tes réalisations. Essaie de faire ressortir le positif dans chaque situation. Au lieu de voir un échec, transforme-le en apprentissage. Il s’agit de porter les bonnes lunettes : un apprentissage, une nouvelle manière de travailler, une façon d’approcher les choses différemment pour une prochaine fois, etc. 
  3. Identifier une de tes faiblesses est un atout. Si tu es capable de communiquer ce que tu aimerais améliorer, ça démontre d’autres excellentes qualités, telles que la réception à la rétroaction, ainsi que l’introspection. L’idée n’est pas de parler de tes défauts ou faiblesses, mais plutôt de ce que tu souhaites travailler. 
  4. Avant l’entrevue, aie tes bons coups en tête et l’impact que tu as pu avoir. Qu’il s’agisse d’un projet d’équipe, d’une idée élaborée dans le cadre d’un hackathon ou compétition de cas, je suis persuadée que tu as des réalisations à apporter lors de la discussion! En y réfléchissant à l’avance, tu seras en mesure de bien communiquer tes accomplissements et réussites à tes interlocuteurs.
  5. Le dernier conseil que j’ai pour toi (et non le moindre) : sache ce que tu cherches! Un stage est une relation donnante/donnante : tu te cherches une expérience supplémentaire et du côté employeur, on veut s’assurer de te fournir une opportunité qui va réellement te faire vibrer et t’aider à atteindre tes objectifs (professionnels ou personnels). Bien évidemment, il n’est pas question de savoir exactement ce que tu veux, un stage sert aussi à explorer. Cependant, savoir le type d’environnement de travail qui te plaît, le genre de projets auxquels tu aimerais participer, le genre d’industrie dans laquelle tu te vois évoluer sont des questions importantes à se poser lors de ta recherche de ton prochain défi.

J’en profite également pour te rappeler que l’équipe de recrutement universitaire est là pour t’épauler et te soutenir pendant ton processus. 

N’hésite pas à entrer en contact avec nous si tu as des questions! Chez Coveo, nous avons des opportunités de stage dans plusieurs équipes, pour des postes techniques et non techniques et ce, à chaque session universitaire. 

Pour tout savoir sur nos stages > www.coveolife.com.

Share this story:

À propos de Marilou Bisson

Marilou est notre Recruteur Campus chez Coveo. Elle est chargée du recrutement de plus de 80 stagiaires par année, gère leur intégration et notre programme de stage. Toujours heureuse de rencontrer de jeunes talents, elle s’occupe également de nos événements de recrutement. Curieuse et auto proclamée «foodie», elle aime explorer de nouvelles régions du monde et siroter des vins natures.

Lire la suite du même auteur